Remi Bouchard (Bernard Brault/ Golf Canada)

Après cinq ans, Rémi Bouchard passe de Golf Canada au club Pinegrove

Un des noms les plus connus et impliqués au Québec, Rémi Bouchard, quitte Golf Canada ayant accepté le poste de professionnel au club Pinegrove.

Depuis cinq ans quand même qu’il était le responsable des opérations de l’organisme national au Québec et au Nouveau-Brunswick.

Rémi Bouchard a d’abord été demandé pour ajouter son poste à la liste de candidats. La suite n’a pas tardé.

NOUVEAU DÉFI

La sélection a été officialisée ces derniers jours lors d’une réunion du bureau de direction de Pinegrove quoiqu’il demeure en poste à Golf Canada jusqu’à l’assemblée annuelle à Halifax à la fin du mois.

«Il faut croire que j’étais rendu là», dit-il au sujet du coup de barre surprise qu’il donne à sa carrière.

«La réputation de Pinegrove n’est plus à faire pour la qualité de son parcours. Les affaires vont bien avec 500 membres et presque 300 actionnaires. J’avais aussi travaillé avec le directeur général Bruno Hamelin pour la préparation du Salon du golf»,   commente-t-il.

Le nouveau pro âgé de 52 ans insiste qu’il conservera de très bons souvenirs de son passage à  Golf Canada. Il confinera de contribuer différemment.

«Je pense avoir fait de bonnes choses, les liens avec les clubs au Québec s’étant resserré», mentionne celui qui est resté associé au club Le Mirage pendant ses années en gestion.

Sa seule façon de progresser aurait été de déménager à Toronto ce qui n’est pas évident avec une famille. Il ne sera plus très loin de son travail étant né, ayant été élevé et demeurant toujours sur la rive-sud.

LES MEMBRES AVANT LA COMPÉTITION 

Un diplômé d’Indiana State, Remi Bouchard est aussi président de la PGA du Québec en pleine refonte.

Un des rares à avoir gagné tous les titres au Québec chez les pros, les amateurs, les juniors et même les juvéniles, il deviendra moins actif en compétition.

«Je vais disputer un nombre minimal de tournois. Je veux vraiment m’impliquer dans les activités du club. La formation d’une académie est dans les cartes. Il a y le personnel à embaucher. Je veux être présent dans la vie des membres», de terminer Rémi Bouchard qui aura de quoi se frotter avec Raoul Ménard, Joey Savoie et Étienne Papineau, tous des membres de Pinegrove qui contrôlent le golf amateur d’élite au Québec.